jeu. Avr 18th, 2024

La ville du Bourget sécurise son Parc sportif pour les JO 2024 avec les serrures électroniques 100 % Made in France de Pollux

Palaiseau, le 4 mars 2024 – Le Parc sportif du Bourget accueillera l’épreuve d’escalade des JO de Paris, avec six murs d’escalade dont trois murs dédiés à l’entrainement et l’échauffement et trois murs dédiés à la compétition, situés en outdoor. A cette occasion, le Parc sera entièrement rénové et reconfiguré avec notamment un nouveau gymnase pérenne, une zone d’accueil, des vestiaires et des bureaux pour les clubs locaux et les associations sportives du territoire. Autant de lieux dont il faut sécuriser les accès, que ce soit pendant ou après les JO. La ville a choisi l’entreprise famille Pollux, installée à Palaiseau et qui, depuis 90 ans, fabrique des serrures électroniques. L’un des points clés était l’accès simplifié pour les usagers pendant, mais aussi après, les JO, avec un taux de service irréprochable. Les collectivités rencontrent les mêmes problèmes dans la gestion des clés : des interlocuteurs multiples – la mairie, les associations et les intervenants externes – qui ont tous ont besoin d’accéder rapidement aux différents équipements et beaucoup trop de clés perdues.

Permettre aux athlètes et aux habitants de profiter de ces équipements en toute sécurité

La problématique de la ville du Bourget est de sécuriser l’accès à ces équipements, tant pendant les JO qu’après, lorsqu’ils seront rendus à ses habitants. Elle a choisi la solution de contrôle d’accès autonome 100 % mobile Iwa développée par Pollux qui permet d’éviter l’énorme de trousseau de clés, tout en délivrant des badges tant pour les athlètes de haut niveau que les associations ou les familles. Grâce à son application mobile, les clés sont également disponibles sur le téléphone portable de chaque utilisateur. L’administrateur gagne ainsi beaucoup de temps en autorisant ou en supprimant des clés virtuelles. Pour la mairie, c’est la garantie d’accès contrôlés au sein de ses installations et, ce, facilement car le cylindre électronique Iwa s’installe en lieu et place du cylindre mécanique, sans travaux pour conserver la garniture des portes et sans câblage.

Sécuriser les écoles, les équipements sportifs, la mairie et son patrimoine immobilier

Les collectivités doivent gérer de véritables armoires à clés, parfois gigantesques, pour accéder à ses bâtiments éparpillés sur l’ensemble de la commune. La gestion de clés est devenue une problématique importante car elle concerne de nombreux utilisateurs qui peuvent perdre les clés, voire être utilisées à mauvais escient. En effet, les mairies déplorent de nombreux vols de matériel de valeur pendant les week-ends commis sans effraction. Avec Iwa, elles ont un historique pour retracer le parcours des utilisateurs de clés, badges ou virtuelles, puisqu’elles sont nominatives. Les directeurs techniques et immobiliers gagnent ainsi en temps et en efficacité.

Les collectivités doivent également protéger leurs écoles : les enseignants doivent pouvoir s’enfermer dans leur salle de cours avec les enfants en cas d’intrusion mais doivent aussi pouvoir sortir facilement et en toute sécurité en cas d’alerte à la bombe. Avec Iwa, elles sécurisent les accès grâce à un contrôle d’accès non filaire où la clé est remplacée par un badge ou un smartphone. De plus, c’est le seul contrôle d’accès autonome et innovant 100 % made in France par l’entreprise familiale Pollux, riche de plus de 90 ans d’expérience.

 

Réactivité, autonomie, la gestion très chronophage des clés simplifiée pour une mairie avec Iwa

« La ville de Jouy-en-Josas a rencontré les mêmes problèmes : gérer des clés de multiples locaux, intervenir rapidement en cas de problème de maintenance, sécuriser l’accès aux bâtiments extérieurs, sans possibilité d’installer un réseau filaire. Elle a donc testé notre système Iwa pour obtenir un historique des clés afin de retracer d’éventuels vols commis par des détenteurs de clés, chaque badge étant attribué à une personne. De plus, des badges temporaires sont délivrés aux sous-traitants qui sont réutilisables à l’infini pour un coût inférieur à de 5 € par clé, une vraie économie pour la ville. Chaque association ayant son local avec des bénévoles qui changent régulièrement, le gestionnaire Iwa peut maintenant attribuer des clés virtuelles sur le téléphone de chacun d’entre euxEnfin, notre proximité géographique a joué un rôle dans la décision finale de la ville, explique Béatrice Decosse, Directrice Générale de Pollux.

Le logiciel Iwa est une solution ergonomique hébergée et sauvegardée, accompagnée d’une application mobile pour le gestionnaire, bénéficiant d’un chiffrement AES et dont la hotline est située à Palaiseau. Accessible partout et ne nécessitant aucuns travaux quant aux serrures existantes, un gain budgétaire et de temps non négligeable, le contrôle d’accès sans fil est une solution évolutive s’adaptant aux besoins de ses utilisateurs et permettant de gérer, en temps de réel, la création ou la suppression de badges et de clés virtuelles. Outil de lutte contre les vols, puisque chaque utilisation est reliée à son détenteur, il offre une sécurité complémentaire avec son cylindre renforcé anti-arrachement. Sûreté supplémentaire : la fermeture avec le pêne dormant de chaque serrure. Enfin, le changement de la pile est facilité car cette dernière est accessible de l’extérieur, encore un gain de temps pour les collectivités.

 

A propos de Pollux

Créée en 1929, Pollux est une entreprise familiale française fabricant des serrures mécaniques et électroniques. Pollux a développé une expertise pointue dans la conception, la mise en place et la maintenance de hiérarchisation des accès dans des domaines d’activités très divers : administration, hôpital, ministère, établissement scolaire, hébergement, etc … Basée à Palaiseau, l’entreprise est le seul fabricant de serrures mécaniques et électroniques 100 % français. En 2014, elle devient éditrice de logiciels et étend son expertise en contrôle d’accès avec la conception du système des accès le plus simple pour les utilisateurs. Elle est aujourd’hui dirigée par les arrière-petites-filles de son fondateur, Béatrice et Nathalie Decosse et emploie 20 personnes.

Pour en savoir plus : https://www.pollux.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *