mar. Juil 16th, 2024

GOODWOOD, Angleterre--(BUSINESS WIRE)--De retour pour présenter la voiture de course autonome la plus rapide au monde, l’Indy Autonomous Challenge (IAC), présenté par Bridgestone, s’attaquera à la course de côte du Goodwood Festival of Speed présenté par Mastercard du 11 au 14 juillet 2024. Cette année, la voiture de course entièrement autonome AV-24 de l’IAC sera pilotée par un logiciel de l’équipe PoliMOVE-MSU, avec le soutien de l’équipe UNIMORE Racing.





L’IAC a développé l’AV-24, une voiture de course entièrement autonome utilisant un châssis Dallara utilisé dans la série Indy NXT, et équipée d’une plateforme robotique de pointe développée avec les principaux fournisseurs de matériel et de logiciels autonomes. À ce jour, l’IAC a organisé des compétitions de course autonome réunissant 10 équipes composées de 18 universités sur des sites prestigieux tels que l’Indianapolis Motor Speedway, le Las Vegas Motor Speedway, le Texas Motor Speedway et le circuit de F1 de Monza, surnommé le Temple de la vitesse. Le Festival of Speed 2024 marque les débuts de l’Indy Autonomous Challenge au Royaume-Uni, promettant de tester la technologie de manière nouvelle et stimulante.

Depuis sa création en 2021, l’Indy Autonomous Challenge et ses équipes universitaires ont établi plusieurs records du monde en matière d’autonomie terrestre à grande vitesse :

  • Record de vitesse terrestre autonome de 192,2 miles par heure
  • Vitesse la plus élevée en piste de 180 miles par heure
  • Dépassement un contre un le plus rapide en piste de 177 miles par heure
  • Plus grand nombre de miles de course autonome accumulés : 9 000 miles.

L’année dernière, l’Indy Autonomous Challenge a été présenté à Goodwood en 2023 dans le cadre du Future Lab présenté par Randox, illustrant le rôle important de l’IAC dans l’avancement de la technologie de la conduite automobile par le biais d’événements mondiaux. En outre, l’Université technique de Munich a utilisé sa voiture de course autonome pour effectuer un balayage à basse vitesse de la colline de Goodwood, créant ainsi un jumeau numérique du parcours qui permettra de réaliser la course de côte entièrement autonome de cette année.

Paul Mitchell, président du conseil d’administration et président de l’Indy Autonomous Challenge, a exprimé son enthousiasme à propos de l’événement à venir : « Nous sommes impatients de relever les défis uniques que présente la course de côte de Goodwood. Contrairement aux ovales et aux circuits routiers de F1, la course de côte de Goodwood mettra à l’épreuve la précision de la perception des capteurs, de la localisation GPS, de la dynamique des véhicules et de la planification des trajectoires d’une nouvelle manière, en fournissant une toile de fond historique pour présenter l’avenir de la mobilité autonome à grande vitesse et les équipes universitaires novatrices qui en sont à l’origine. »

Cet événement, qui fait partie du programme FOS TECH de Goodwood, mettra en lumière les dernières technologies automobiles et les carburants alternatifs, en intégrant le Future Lab et les programmes STEM destinés aux jeunes désireux de participer à la robotique du futur. Les capacités des équipes universitaires de l’IAC seront mises en évidence lorsqu’elles tenteront d’établir un record du monde d’autonomie sur la colline de Goodwood. Les courses autonomes vont non seulement divertir, elles vont aussi offrir des perspectives et des enseignements sur l’avenir de la mobilité, en montrant comment les pilotes d’IA révolutionneront la sécurité et l’efficacité des véhicules sur les routes publiques et au sein des chaînes d’approvisionnement.

Le duc de Richmond, fondateur du Festival of Speed, a commenté le rôle du festival dans la mise en valeur de l’innovation technologique : « Cette année, notre nouvelle philosophie FOS TECH rassemblera nos contenus sur les technologies du futur et la mobilité. Que ce soit en explorant le Future Lab présenté par Randox, Electric Avenue ou en profitant du contenu sur la colline, les visiteurs du Festival of Speed peuvent découvrir le travail d’innovateurs révolutionnaires et leur vision du monde de demain. »

Sara Correa, directrice du marketing de Bridgestone pour les Amériques, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique (EMEA), a ajouté : « Ce qui compte vraiment, c’est de travailler ensemble pour développer et faire progresser l’avenir de la mobilité. Bridgestone est fière de s’associer à l’IAC et à ses jeunes ingénieurs pour tester et améliorer les technologies autonomes dans le cadre d’événements tels que la course de côte de Goodwood. Le sport automobile est le défi ultime, et les enseignements que nous en tirons peuvent être appliqués aux solutions durables que nous développons pour la société et nos clients. »

Équipes participantes : PoliMOVE-MSU - composée de membres du Politecnico di Milano (Italie) et de la Michigan State University (Michigan), avec le soutien d’UNIMORE Racing - Université de Modène et de Reggio Emilia (Italie)

La participation de l’IAC au Festival de vitesse de Goodwood sera la première fois qu’un exposant passera du Future Lab à la course de côte de Goodwood. L’événement de cette année proposera également des sessions éducatives intéressantes, au cours desquelles les participants pourront explorer les technologies du futur telles que les véhicules autonomes, les drones, les robots, la réalité augmentée et virtuelle, l’IA générative, la fusion des capteurs et l’Internet des objets. Ces sujets feront l’objet d’une séance de questions-réponses en collaboration avec l’équipe de l’université de Durham spécialisée dans les voitures électriques à énergie solaire, qui a également travaillé avec Bridgestone pour faire progresser la mobilité durable.

Au début du mois de juin, l’IAC a organisé une série de séances d’entraînement sur la colline de Goodwood, en effectuant des parcours entièrement autonomes et en atteignant des vitesses supérieures à 177 km/h (110 miles par heure). Des vidéos et des photos des séances d’entraînement ainsi que des rendus de la livrée de la voiture de course destinés aux médias sont disponibles ici.

À propos de l’IAC : l’Indy Autonomous Challenge (IAC) est une société à but non lucratif basée à Indianapolis, dans l’Indiana (États-Unis), qui organise des compétitions de course entre 10 équipes affiliées à des universités représentant 18 universités du monde entier. Les équipes programment des pilotes d’IA pour piloter des voitures de course entièrement autonomes et participent à une série d’événements historiques sur des circuits emblématiques. Basé dans l’Indiana, l’IAC s’efforce de créer un pôle d’automatisation des performances au sein de l’État et exploite la force de compétitions innovantes pour attirer les esprits les plus brillants du monde entier afin de faire progresser les technologies de pointe en matière de sécurité et de performances des véhicules autonomes. L’IAC a vu le jour il y a plus de trois ans par un concours offrant un prix d’un million de dollars, auquel ont participé 31 équipes universitaires représentant les meilleurs programmes d’ingénierie et de technologie de 15 États américains et de 11 pays. Suivez l’IAC @IndyAChallenge sur LinkedIn, Twitter, Instagram, Facebook et YouTube.

À propos de Bridgestone : Bridgestone est un leader mondial dans le domaine des pneus et du caoutchouc qui s’appuie sur son expertise pour fournir des solutions pour une mobilité sûre et durable. Basée à Tokyo, la société emploie environ 130 000 personnes dans le monde et exerce ses activités dans plus de 150 pays et territoires. Bridgestone propose un portefeuille diversifié de pneus haut de gamme et de solutions avancées soutenues par des technologies innovantes, améliorant la façon dont les gens se déplacent, vivent, travaillent et se divertissent dans le monde entier.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Contacts

Marc Ferlet
marc.ferlet@indyautonomouschallenge.com
États-Unis : +1 317 662 5070
France : +33 6 79 16 96 26