ven. Juin 21st, 2024

HERZOGENAURACH, Allemagne--(BUSINESS WIRE)--La société de sports mondiale PUMA a annoncé aujourd’hui avoir intensifié son innovation dans le recyclage des textiles, baptisée RE:FIBRE, remplaçant le polyester recyclé avec la technologie RE:FIBRE dans toutes les répliques de maillots de clubs et fédérations de football de PUMA à compter de 2024.





Depuis le lancement du projet pilote en 2022, qui a vu PUMA produire des maillots d’entraînement recyclés pour ses clubs de football sponsorisés, la technologie RE:FIBRE a été utilisée pour créer les kits de répliques pour la Suisse et le Maroc pour la Coupe du monde féminine, ainsi que le troisième kit de la saison 2023/24 de Gérone. En 2024, les répliques officielles de maillots de football* de PUMA, dont celles pour les championnats d’Europe et Copa América seront fabriquées à partir de matériaux recyclés RE:FIBRE provenant de vieux vêtements et de déchets d’usine plutôt qu’uniquement de bouteilles plastiques recyclées.

Par l’entremise du programme RE:FIBRE, PUMA désire relever le défi des déchets textiles grâce à une solution à long terme pour le recyclage. La technologie vise également à diversifier la principale source de polyester recyclé dans les vêtements du secteur de la mode, afin qu’elle soit moins dépendante des bouteilles en plastique transparent.

Le processus RE:FIBRE utilise n’importe quelle matière polyester, des chutes d’usines aux articles défectueux en passant par les vêtements usagés, permettant le recyclage des nouveaux vêtements à partir de n’importe quel textile de couleur vers n’importe quelle couleur souhaitée.

Le processus en quatre étapes de RE:FIBRE est le suivant :

  • Collecter et trier : Collecte et tri de déchets textiles et autres matières auparavant inutiles.
  • Broyer et mélanger : Broyage et mélangeage des matériaux collectés au minimum.
  • Dissoudre, filtrer et polymériser : Fusion du polyester broyé et retrait des teintures précédentes grâce à un procédé de recyclage chimique.
  • Fondre, filer, tricoter et coudre : La fonte permet aux polymères nouvellement produits d’être prêts à être filés et cousus dans la forme souhaitée en vue de créer du tissu RE:FIBRE comme neuf, qui peut être recyclé à maintes reprises.

La gestion des déchets est devenue aujourd’hui une nécessité, raison pour laquelle PUMA intensifie ses investissements dans des processus de fabrication économes en ressources, dans une démarche de réduction des déchets textiles.

« Notre volonté est d’avoir 100 % de produit polyester issu de déchets textiles », a déclaré Anne-Laure Descours, directrice du sourcing chez PUMA. « L’accumulation de déchets textiles dans les décharges représente un risque pour l’environnement. Repenser la manière dont nous produisons et se diriger vers un modèle commercial plus circulaire constitue l’une des principales priorités de notre stratégie de développement durable. »

Pour contribuer à rendre le procédé technique de RE:FIBRE plus facile à assimiler par le consommateur ordinaire qui souhaite en savoir plus, PUMA a exploité le pouvoir de la narration de l’imagerie générée par ordinateur pour accompagner le public à travers le procédé RE:FIBRE, avec un niveau de détail allant jusqu’à la chimie moléculaire à l’œuvre. Vous pouvez visionner la vidéo ici.

La vidéo s'inspire de l’engagement continu de la marque visant à garantir la simplification des initiatives de PUMA en matière de durabilité pour que tout un chacun puisse s’impliquer. Cela intervient après qu’une étude menée par PUMA ait révélé que 71 % des jeunes ressentaient que leurs voix n’étaient pas entendues pour ce qui concerne l’environnement et souhaiteraient voir les marques prendre plus d’engagements (49 %), mieux communiquer sur leurs objectifs (40 %) et être plus transparentes (34 %).

Dans le cadre de son engagement à mieux communiquer, PUMA a publié le podcast RE:GEN REPORTS en juin 2023, rendant les informations denses de son rapport sur le développement durable plus accessibles et adaptées à un public de la génération Z.

Les efforts continus de PUMA en matière de durabilité ont permis à la marque de passer de la 77e à la 47e place dans l’indice Global 100 Sustainability de Corporate Knight, et le parcours n’est pas terminé. Vous pourrez en savoir plus sur les objectifs de PUMA en matière de développement durable et concernant RE:FIBRE sur le site foreverbetter.com.

*à l’exclusion des répliques au niveau local pour Fenerbahçe SK et Shakhtar Donetsk et des kits d’origine locale.

Remarques à l’attention du rédacteur :

Dommages créés par les déchets textiles :

  • Environ 15 millions d’articles de vêtements d’occasion arrivent au Ghana chaque semaine
  • 40 % des vêtements arrivant au Ghana sont classés comme déchets et finissent enfouis dans des décharges, représentant environ 100 tonnes par jour
  • Les décharges au Ghana causent de graves dommages à l’environnement et à l’agriculture (Lien)

Ambitions de PUMA :

  • 100 % du polyester recyclé issu de déchets textiles
  • Vous pourrez en savoir plus sur les objectifs 10For25 de PUMA en cliquant sur ce lien

PUMA

PUMA, l’une des plus grandes marques de sport au monde, conçoit, développe et commercialise des chaussures, des vêtements et des accessoires. Depuis 75 ans, PUMA promeut sans relâche le sport et la culture en créant des produits vecteurs de rapidité destinés aux athlètes les plus rapides du monde. PUMA propose des produits performants et de lifestyle inspirés du sport dans des disciplines telles que le football, la course et l'entraînement, le basketball, le golf et les sports mécaniques. La société collabore avec des designers et des marques de renom pour imprégner la culture et la mode streetwear d’influences sportives. Le groupe PUMA détient les marques PUMA, Cobra Golf et stichd. La société distribue ses produits dans plus de 120 pays, emploie environ 20 000 personnes à travers le monde et son siège social se situe à Herzogenaurach, en Allemagne.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Contacts

Contacts presse :
Samantha Du Plessis
Communications d’entreprise de PUMA SE
+49 9132 81 2984
samantha.duplessis@puma.com

Agence de communications MSL
pumaglobalteam@mslgroup.com