jeu. Juin 20th, 2024

Après R. Praggnanandhaa, Nida Anjum Chelat est devenue une autre jeune représentante éminente de la présence croissante de l’Inde dans les sports mondiaux. Nida Anjum, la jeune cavalière, a catapulté l’Inde dans le monde des courses de chevaux de longue distance grâce à son récent triomphe. À l’instar des progrès remarquables de la science, tels que l’exploration lunaire et solaire, R. Praggnanandhaa et Nida Anjum sont en train de devenir les jeunes ambassadeurs de la montée en puissance de l’Inde dans le domaine du sport. PUSH 360 gère les engagements et la communication de cette fierté indienne pour cette dernière.

First Indian young lady rider Nida Anjum Chelat with her companion horse Epsilonn Salou after completing the  FEI Equestrian World Endurance Championship for Young riders and Juniors, Castelsagrat, France

Nida Anjum, 21 ans, seule Indienne à détenir le statut de cavalière 3 étoiles, est entrée dans l’histoire en devenant la première Indienne à terminer le championnat d’endurance FEI de 120 km pour jeunes cavaliers. Un exploit presque parallèle à la performance remarquable de R. Praggnanandhaa, 18 ans, dans le monde des échecs.

Nida Anjum et « Epsilonn Salou », son exceptionnel cheval, ont démontré leurs prouesses inégalées en affrontant 70 concurrents de 25 pays lors de la course de championnat, qui comprenait quatre étapes exigeantes avec des distances variables et un terrain rigoureux. Après chaque étape, les vétérinaires ont évalué la santé des chevaux et 33 d’entre eux ont été éliminés. Nida et son cheval ont franchi les quatre étapes et terminé la course en seulement 7,29 heures.

 « Je m’apprête maintenant à poursuivre mon entraînement en vue des prochains championnats et je continuerai mes efforts afin d’obtenir de nouveaux résultats pour mon pays. Ensuite, je vise le championnat du monde d’endurance FEI pour les seniors, et le « Mongol Derby » est mon objectif à long terme », a déclaré Nida.

La passion de Nida pour les chevaux a commencé pendant son enfance à Dubaï, où elle réside avec ses parents. Elle a gagné sa place pour les championnats du monde en participant à une série d’épreuves éprouvantes, notamment en remportant le championnat d’endurance d’Abu Dhabi alors qu’elle était en classe de terminale. Elle a été entraînée par Takhat Singh Rao, sous la direction du célèbre cavalier d’endurance Ali Al Muhairi.

Nida est titulaire d’une licence en travail social de l’université de Birmingham, au Royaume-Uni, et d’un diplôme de l’IB de la Raffles World Academy, à Dubaï. Elle est la fille du Dr Anvar Ameen Chelat, directeur général du groupe Regency, et de Minnath Anvar Ameen. Sa sœur est le Dr Fida Anjum Chelat.

À propos de PUSH 360 :

Push 360 est une société indienne spécialisée dans les solutions de communication et d’image de marque, qui a 30 ans d’expérience dans ce domaine.

One thought on “R. Praggnanandhaa, maintenant Nida Anjum Chelat : les jeunes Indiens continuent de briller dans le sport mondial”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *