lun. Mai 27th, 2024
  • L'équipe allemande TUM remporte la victoire grâce à un dépassement audacieux dans le dernier tour, devant CONSTRUCTOR, POLIMOVE et UNIMORE.
  • S.A. Cheikh Theyab a remis le trophée du championnat, en présence de S.E. Faisal Al Bannai.
  • La première course de voitures autonomes a attiré plus de 10 000 spectateurs sur le circuit et plus de 600 000 téléspectateurs en ligne en 12 heures seulement.
  • Huit voitures entièrement autonomes pilotées par l'IA se sont affrontées pour remporter une cagnotte de 2,25 millions de dollars américains.
  • Quatre voitures autonomes se sont affrontées roue contre roue pour la première fois au monde.
  • L'ancien pilote de F1 Daniil Kvyat a impressionné le public en remportant de justesse la course IA contre Pilote Humain avec une avance de 10,38 secondes.
  • Cette série vise à accélérer l'adoption et le développement des véhicules autonomes, et à façonner l’avenir de la mobilité.

ABOU DHABI, Émirats arabes unis--(BUSINESS WIRE)--L'Université Technique de Munich (TUM), d'Allemagne, a remporté la victoire lors de la course inaugurale d’Abu Dhabi Autonomous Racing League (A2RL) lancée le samedi (27 avril) sur le circuit de Yas Marina. Alors que les voitures s'alignaient sur la grille, équipées d'antennes, de capteurs, d'intelligence artificielle et de systèmes de commande électrique à la place des pilotes humains, huit équipes se sont affrontées pendant deux jours de courses et de défis. L'équipe de l'Université Technique de Munich a remporté la compétition lors d'une finale inédite à quatre voitures, et ce grâce à ses compétences en codage et en ingénierie, remportant ainsi la part du lion de la cagnotte valant 2,25 millions de dollars américains.




En transformant une expérience scientifique en course automobile, la première édition de l'A2RL a repoussé les limites de la technologie autonome, ajoutant le divertissement aux sports extrêmes à une échelle sans précédent. L'A2RL a attiré plus de 10 000 spectateurs sur le circuit et a capté l'attention de plus de 600 000 téléspectateurs en ligne en seulement 12 heures. Organisée par ASPIRE, une filiale du Conseil de recherche sur les technologies avancées d'Abou Dhabi (ATRC), l'A2RL fusionne la course autonome extrême et l'intelligence artificielle (IA) pour accélérer le développement mondial des systèmes et technologies autonomes.

Après des mois de préparation méticuleuse consacrée à l’amélioration d'algorithmes pilotés par l’IA dans les simulations, les monoplaces Dallara Super Formula SF23 personnalisées de l'A2RL ont repoussé les limites de l'ingéniosité humaine et des capacités de l'IA. Chaque équipe disposait d'une monoplace Super Formula identique - la voiture de course à roues découvertes la plus rapide au monde après la Formule 1 - adaptée à la course autonome développée par le Technology Innovation Institute (TII), une société sœur d'ASPIRE.

Le codage s'est révélé être une tâche complexe pour les équipes. L'IA devait accomplir toutes les actions qu'un pilote de course effectue instinctivement, de la compréhension du niveau d'adhérence à la gestion de la température des pneus, en passant par la prédiction des mouvements des adversaires, la réalisation de dépassements réussis et la conduite de la SF23 à la limite de l'adhérence. De plus, la course simultanée de quatre voitures autonomes sur la piste a constitué une première mondiale, ajoutant un niveau de difficulté supplémentaire.

Lors d'un duel final à couper le souffle, l'équipe allemande TUM a arraché la première place grâce à un dépassement audacieux survenu lorsque l'équipe italienne UNIMORE, alors en tête, a ralenti et s'est arrêtée sur la piste. L'équipe a été félicitée sur le circuit par S.A. Theyab bin Mohamed bin Zayed, qui a remis le Trophée du Championnat, en présence de S.E. Faisal Al Bannai, Secrétaire général de l'ATRC et Conseiller du Président des Emirats Arabes Unis pour la recherche stratégique et les technologies de pointe.

Simon Hoffmann, Directeur de l'équipe, a déclaré : « Cet événement a été tout simplement extraordinaire, et la finale a été notre moment décisif. Nous sommes absolument ravis du résultat, qui en dit long sur nos compétences collectives en ingénierie, notre expertise en codage et notre détermination sans faille. Ceci témoigne de la puissance incroyable de l'IA qui propulse l'évolution de la mobilité autonome vers l'avenir ! ».

Les spectateurs ont également pu assister à l'épreuve captivante "IA contre Pilote Humain", où le Technology Innovation Institute (TII) a opposé sa voiture autonome au célèbre pilote de Formule 1 Daniil Kvyat. Alors que Kvyat a réussi à se défendre et à dépasser son adversaire autonome par 10,38 secondes, cette course spectaculaire de 45 minutes a souligné à quel point la voiture de course autonome se rapproche des performances d'un pilote humain.

Pour sa part, S.E. Al Bannai a souligné : « Grâce à l’Abu Dhabi Autonomous Racing League, nous avons déclenché une révolution dans le monde de la course automobile. En présentant des voitures de course entièrement autonomes qui s’affrontent roue contre roue, nous avons redéfini le rôle des Émirats arabes unis en matière d'innovation et établi un précédent audacieux en mobilité mondiale. Cet événement n'est pas qu’une course, c'est un moment de transformation où technologie, imagination et ambition convergent. L'A2RL sert de phare, inspirant la prochaine génération à travers les réalités physiques et virtuelles, tout en façonnant un avenir où l'impossible devient réalisable ».

En tant que sponsor principal, S.E. Dr. Sultan Al Jaber, Ministre de l'Industrie et des Technologies Avancées, et Directeur Général et PDG du Groupe ADNOC, a ajouté : « Les progrès de l'intelligence artificielle promettent de transformer tous les secteurs. L'A2RL démontre les moyens de l'application de l'IA et, ADNOC est fière, en tant que sponsor principal, de contribuer à repousser les frontières de la science et de l'innovation ».

Stéphane Timpano, PDG d'ASPIRE, a indiqué : « Le lancement de l'A2RL a redéfini le monde du sport et de la technologie, laissant un impact durable pour les années à venir. Nous aspirons à l’avenir d’élargir notre champ d'action pour inclure différents types de véhicules, tout en attirant activement les meilleurs talents du monde entier pour leur permettre de démontrer leur valeur ».

En marge de l'événement principal, le défi STEM d’A2RL destiné aux lycéens et aux étudiants de premier cycle âgés de 14 à 21 ans a attiré la participation de 18 écoles locales, en plus d'une participation internationale du Club Boys and Girls du sud-est du Michigan. Ce défi leur a permis de mettre en valeur leurs connaissances, leurs compétences et leur esprit d'innovation en pilotant des voitures autonomes miniatures à l'échelle 1/8. L'Université Heriot-Watt a remporté le défi STEM d’A2RL.

L'A2RL a été pionnière en intégrant pour la première fois des éléments de réalité mixte et virtuelle dans la course autonome. Elle a attribué à chacune des huit équipes finalistes un avatar unique et a incorporé une technologie de Réalité Virtuelle (VR) de pointe avant même sa mise en œuvre en F1, suscitant un vif enthousiasme chez les fans en ligne et hors ligne. Sur le circuit de Yas Marina, les spectateurs ont pu profiter d'ateliers STEM instructifs, de défis de réalité virtuelle intrigants, de simulateurs Gran Turismo, de voitures Doodle, d'un musée Raceum dédié à l'IA et de nombreuses autres activités. L'événement inaugural s'est conclu par un spectacle époustouflant de feux d’artifice et de drones, illuminant le circuit emblématique de Yas Marina.

Vous trouverez plus de détails sur les huit équipes participantes et d'autres informations sur le site A2RL.io.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Source : AETOSWire


Contacts

Jennifer Dewan, Directrice principale des Communications
Jennifer.dewan@tii.ae