jeu. Juin 20th, 2024

Dans moins de 100 jours, débuteront les premiers Jeux Paralympiques de l’histoire parisienne. Un rendez-vous important pour (re)découvrir quelques vedettes du paralympisme français comme Cédric Nankin – éminent joueur de rugby-fauteuil – et décisif pour les engagements sans précédent qu’il a suscités.

Veiller à un accueil optimal des personnes en situation de handicap, contribue, in finé, à améliorer le quotidien de tous. Concrètement, cela se matérialise au travers de la création de 17 quartiers « d’accessibilité augmentée » (QAA) – un par arrondissement – permettant à toute personne, quelle que soit sa situation (poussettes, âge, handicap), de se déplacer facilement et d’avoir accès à l’ensemble des services essentiels au quotidien (commerces, santé, écoles, services publics, espaces culturels etc).

La mise en accessibilité récente de 100 % des lignes de bus est un autre exemple frappant. Un chantier colossal et un tour de force : en seulement trois ans, a été réalisé ce qui en aurait normalement pris vingt. Une amélioration pour des centaines de milliers de visiteurs, un héritage déterminant pour autant de Parisiennes et Parisiens.


 
16600_-_Anneaux_des_jeux_olympiques_et_paralympiques

J-100 avant les Jeux Paralympiques : premier aperçu sur cet événement inédit

Lire l’article

 

 

Portrait – Cédric Nankin : « Le rugby fauteuil change la vision que l’on peut avoir sur les personnes handicapées »

Lire l’article

15500_-_Portrait_de_Cedric_Nankin_para-athlete_en_rugby-fauteuil (1)
 

 
17865

Avec les « Quartiers d’Accessibilité Augmentée », presque 10% de Paris sera accessible à tous d’ici les Jeux

Lire l’article

 

 

Après trois ans de travaux, 1 750 arrêts de bus sont désormais accessibles dans Paris

Lire l’article

19184_-_Dorval-Quartier_accessibilite_augmentee_avec_Souleyman_Youssouf
 

VERBATIM

« Il ne suffit pas d’être motivé lorsque l’on décide de s’inscrire dans un tel projet. La formation des entraîneurs, le soutien par les différentes instances sont essentiels pour structurer et donner de l’envergure à notre ambition. Et le réseau des clubs para accueillants est là pour nous les apporter, notamment pour nous aider à financer le matériel. » 

Christophe Bassien, responsable à l’US métro, club para accueillant

Des propos à retrouver en intégralité dans notre reportage sur l’US Metro

Paris en chiffres

256 NL

235. Le nombre de clubs accueillant des personnes en situation de handicap à Paris.

2 thoughts on “Mai 2024 : Un Paris pour tous”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *